Les hommes d’affaires hollandais en trombe à Kinshasa

No Comment 277 Views

Une délégation d’hommes d’affaires néerlandais effectuera une visite en RD-Congo dans moins de deux semaines dans l’objectif de promouvoir le partenariat économique néerlando-congolais, a annoncé la ministre du Commerce et de la Coopération au développement Liliane Ploumen

Lors d’une rencontre de travail avec MatataPonyo, jeudi 30 octobre, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a loué les efforts du gouvernement de Kabila et souhaité une accélération de la coopération bilatérale et des partenariats économiques entre Amsterdam et Kinshasa. Message capté par les investisseurs néerlandais, désormais encouragés à se rendre en RD-Congo pour tirer profit, ensemble avec le pays hôte, des multiples opportunités qu’il offre.

Puis confirmé par la ministre du Commerce et de la Coopération au développement, Liliane Ploumen, au sortir de l’audience lui accordée vendredi 31 octobre par le Premier ministre Matata dans sa suite du Grand Hôtel Huis Ter Duin, à Noordwijk. Ça s’appelle réaction immédiate, instantanée. Rien d’autre.

 

Moins de deux semaines seulement après le lobbying de Kabila, qui a délégué son Premier ministre à Amsterdam, où il a eu d’importantes réunions avec son homologue Mark Rutte, la ministre du Commerce et de la Coopération au développement, Liliane Ploumen, et le patronat, une délégation d’homme d’affaires néerlandais effectuera une visite en  RD-Congo, a annoncé la ministre Ploumen, à l’issue de l’audience lui accordée le vendredi 31 octobre par MatataPonyo.

En prévision de cette mission conduite par la ministre Liliane Ploumen en personne, un forum des affaires auquel ont assisté les représentants d’une centaine d’entreprises néerlandaises a été organisé mercredi 29 octobre à Noorwhijk, à un jet de salive d’Amsterdam, afin de leur présenter un aperçu sur les potentialités du marché RD-congolais. A l’issue de cette réunion animée par le Premier ministre MatataPonyo, les milieux d’affaires néerlandais se sont félicités des avancées économiques rapides de la RD-Congo.

Matata a fait remarquer les performances macro-économiques de Kinshasa, son succès dans le domaine de la croissance et les réformes entreprises pour améliorer le climat des affaires, lesquels illustrent parfaitement la progression fulgurante de la RD-Congo dans de nombreux domaines lors de ces dernières années. L’autre motif de satisfaction évoqué par le Premier ministre RD-congolais est la diversité des réformes initiées pour encourager et sécuriser le business et l’entreprise.

Réaction instantanée d’Amsterdam

Tout en faisant constater la prédominance de l’exploitation des ressources naturelles dans cette économie, Matata a fait aussi observer que d’autres secteurs comme les télécoms se renforcent davantage alors que celui de l’énergie vient d’être libéralisé, relevant l’amélioration sensible du climat des affaires de la RD-Congo et la célérité avec laquelle les autorités RD-congolaises aplanissent les difficultés apparaissant dans le processus de création d’entreprises. A souligner que la Banque mondiale a publié, fin octobre dernier, le rapport Doing Business 2014 dans lequel la RD-Congo est citée parmi les pays africains qui ont fait des réformes encourageantes.

C’est dans ce sens que le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a applaudi les efforts du gouvernement de Kabila et souhaité un renforcement de la coopération bilatérale et des partenariats économiques entre Amsterdam et Kinshasa. Message capté par les investisseurs néerlandais, désormais encouragés à se rendre en RD-Congo à tirer profit, ensemble avec le pays hôte, des multiples opportunités qu’il offre.  Puis confirmé par la ministre du Commerce et de la Coopération au Développement, Liliane Ploumen, au sortir de l’audience lui accordée par le Premier ministre Matata dans sa suite du Grand Hôtel Huis Ter Duin, à Noordwijk. Ça s’appelle réaction immédiate, instantanée. Rien d’autre.

«La semaine prochaine, je vais entreprendre une visite en République démocratique du Congo, en compagnie d’une quinzaine d’hommes d’affaires néerlandais…», a déclaré Liliane Ploumen, précisant qu’avec MatataPonyo, ils ont parlé de deux secteurs majeurs, notamment de l’agriculture, où les Pays-Bas sont le deuxième exportateur mondial, et des opportunités dans l’énergie, un autre secteur où son pays manifeste beaucoup d’intérêt. Un débarquement en trombe suscité par la stratégie de Kabila, inspiré de sprinter son Premier ministre à Amsterdam! «Nous étions très heureux quand le Premier ministre a annoncé sa visite aux Pays-Bas parce qu’il est toujours intéressant de s’adresser directement aux investisseurs…», a-t-elle ajouté, souhaitant que la RD-Congo maintienne la dynamique actuelle en termes d’amélioration de l’environnement des affaires et de croissance.

D’autres sources dignes de foi ont confié à AfricaNews que des accords pourraient également être signés dans les domaines de transport ferroviaire, maritime et des infrastructures. La Société congolaise des transports et des ports -SCTP- et la compagnie maritime du Congo -CVM-, représentées par leurs Directeurs généraux, figureraient en bonne place.

AKM

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

Derniers Articles
Retrouvez-nous aussi sur Facebook
Facebook By Weblizar Powered By Weblizar
Logo Sakima
    NEWSLETTER
    Visites totales depuis le début:
    un compteur pour votre site