Le bilan élogieux du duo Pascal Tutu Salumu-Jérôme Bikenge

1 Comment 546 Views

La province du Maniema connaît aujourd’hui un boom sur tous les plans et plus précisément dans le domaine des infrastructures, par la construction et la réhabilitation des écoles, des routes, donnant ainsi un éclat à cette province qui jadis était rattachée à celle du Kivu.

Arrivés à la tête du gouvernorat provincial du Maniema depuis 2010, le gouverneur Tutu Pascal Salumu et son adjoint Maître Jérôme Bikenge n’ont pas croisé les bras. En synergie avec le gouvernement central et d’autres partenaires au développement, le duo Tutu Salumu et Jérôme Bikenge ont réalisé un travail de titan, notamment dans les domaines sécuritaire, sanitaire, politique, éducative, économique ainsi que celui des infrastructures.

Du jour au jour, cette province jadis appelée le grenier du Congo à cause  de sa production abondante en riz et en maïs, est entrain de revêtir sa plus belle robe sous l’œil vigilant du gouverneur  Pascal Tutu Salumu et son adjoint Maître Jérôme Bikenge.

Pour se rendre compte de cette réalité, Digitalcongo.net est descendu sur place plus précisément dans la ville de Kindu. Dans la capitale de Maniema, l’envoyée spéciale de la rédaction de Digitalcongo.net a pu rencontrer le Vice-gouverneur Me Jérôme Bikenge qui  assurait l’intérim de son titulaire, Pascal Tutu Salumu en déplacement. Il ressort de l’interview  que le numéro deux de Maniema a bien voulue nous accordée, que des réalisations concrètes ont été accomplies dans différents secteurs, notamment, sécuritaire, économique, social, sanitaire, éducatif, politique, lesquels  ont subit une transformation qui saute aux yeux de tous ceux qui se rendent dans cette partie du pays.

Sur le plan sécuritaire, il a été mis fin aux désordres organisés par les forces négatives dont Raïa Mutomboki dans le territoire de Punia où le gouvernorat du Maniema est parvenu à repousser, mieux à anéantir les velléités de Raïa Mutomboki dans ce territoire.

Pour le Vice-gouverneur du Maniema, le bilan est élogieux, car aujourd’hui, a-t-il précisé, la vie a repris de plus belle, grâce au déploiement des éléments des Fardc dans le territoire  de Kambabare, Kalima, Lubutu, Punia et Kakese pour lutter contre les incursions de Maï-Maï et Raï Mutomboki.

Me Jérôme Bikenge a affirmé que dans le territoire de Lubutu, il y a des avancées significatives dans la mesure où les Simba acceptent maintenant de déposer les armes.

Un autre aspect est celui de l’élimination effective du phénomène Katakata, le rétablissement de la paix et de la cohésion sociale. C’est le cas notamment des conflits Lega-Nanda à Kalima en 2010 et Lega-Songola au village Lweli, secteur de Wakabango II.

Parmi d’autres opérations effectuées par le gouvernorat provincial du Maniema figurent aussi, le démantèlement de plusieurs réseaux des malfaiteurs à Kindu et ses environs, ainsi que le financement des patrouilles nocturnes des éléments de la Pnc pour la sécurisation de la ville de Kindu et l’intérieur de la province.

Le Vice-gouverneur Jérôme Bikenge a souligné que malgré le rétablissement de la sécurité dans la province du Maniema, le territoire de Kambabare connaît jusqu’aujourd’hui quelques effets collatéraux qui proviennent de la province du Sud-Kivu.

Parlant de l’aspect sanitaire, J. Bikenge a indiqué  que le gouvernement provincial du Maniema avait hérité une situation marquée par une carence très criante en équipement médicaux, en produits pharmaceutiques de première nécessité.

Sous leur mandat, l’exécutif provincial a sur fonds propre équipé 18 zones médicales sanitaires de la province pour un coût de 2. 500. 000 $.

Le gouvernorat provincial du Maniema a construit et réhabilité plusieurs structures sanitaires dont un hôpital général de référence à Wamaza et un centre de santé dans chaque territoire, sans oublier la sensibilisation à l’enregistrement des naissances dans 63 zones de santé notamment dans la commune d’Alunguli, dans le territoire de Punia, Lubutu, Kampere et Punia.

Outre ces réalisations, la ville de Kindu a été dotée d’un hôpital ayant  un standard international, la  clinique Mapon dans la commune de Mikelenge plus précisément au quartier Lobo Lobo, don du Premier ministre congolais, Augustin Matata Ponyo Mapon à la population de cette partie de la ville de Kindu.

Sur le plan de l’éducation, le gouvernement provincial a construit plus de 100 écoles primaires et secondaires sur toute l’étendue de la province avec le concours de différents partenaires au développement.

S’agissant de ce secteur, le ministre  provincial en charge de l’Education, jeunesse, sports, culture et arts, M. Charles Luhembwe Nyembo, a souligné que le gouvernement provincial du Maniema a réhabilité plus de 40 écoles dans 7 territoires que compte la province du Maniema.

Parmi ces écoles réhabilitées sur fonds propres du gouvernement central, figure l’école primaire de Kindu, un établissement public  qui compte 24 salles de classe et 3 bureaux.

Il y a également l’école primaire Lumbulumbu, dans le quartier  Lumbulumbu, une école à 6 classes qui est en pleine réhabilitation sur fonds propre du gouvernement central par l’entremise de Bceco.

Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo Mapon a doté sa province natale d’un complexe scolaire, dénommé complexe scolaire Mapon où les élèves étudient gratuitement dans la commune de Mikenlenge.

Le ministre provincial en charge de l’Education, sports  et loisirs a en outre indiqué que le gouvernement provincial a un projet de construction de 96 écoles pour la province du Maniema.

Aujourd’hui, selon les statistiques, 80% d’enfants fréquentent l’école primaire et 58 à 60% sont au secondaire grâce à l’appui de l’Unicef qui apporte des kits scolaires, la prise en charge ainsi que l’instauration des cantines scolaires.

Sur le domaine des infrastructures, le gouvernement provincial du Maniema a financé la réhabilitation de plusieurs routes en terres battues dans les différents quartiers de la ville de Kindu,  l’ouverture de 32 avenues dans la commune de Kasuku et  9 dans la commune de Mikelenge et bientôt dans la commune d’Alunguli ; la réhabilitation du tronçon routier allant du petit marché Tchomba au camp Lwama ; la réhabilitation du tronçon routier allant de Katako-Lokando via camp Lwama ; la réhabilitation du dalot sur l’avenue du 04 janvier à Kindu ; la construction du ponceau sur la rivière Kapondjo sur la route du camp Lwama ; la  construction du ponceau sur la rivière Mikelenge entre le camp Lwama et Katako-Kombe ; la réhabilitation du ponceau au niveau du beach le palmier dans le quartier Basoko, la construction du pont Wamagulu sur la route Kindu-Kalima.

Outre ces réalisations, le gouvernement provincial du Maniema est entrain de réhabilité la route Joseph Kabila qui mène jusqu’à l’aéroport de Kindu.

La province du Maniema a été également dotée de 100 sacs de ciment  pour la construction de la clinique pédiatrique de l’Université de Kindu. Le gouvernement provincial a aussi réhabilité le bureau administratif du secteur de Wamaza, réhabilitation de l’ancien bâtiment qui abritait jadis les bureaux du gouverneur de province ; finition du bâtiment abritant le secrétariat général du gouvernement provincial ; ainsi que la réhabilitation des bureaux administratifs de la Dgm/Alunguli.

Notons que le Chef de l’Etat Joseph Kabila a doté la province de Maniema d’une Université appelée Université de Kindu qui renferme toutes les facultés. Point n’est besoin de dire que cette institution universitaire est connectée au monde grâce à l’internet.

L’honorable Jaynet Kabila a quant à elle équipé  l’Université de Kindu de certains matériels informatiques constitués des ordinateurs.

Dans le domaine de l’électricité,  la ville de Kindu est alimentée  par le barrage de Rutshurukuru en provenance de Kalima dans le territoire de Pangi et ceux grâce  au concours du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange lors de son passage dans la province du Maniema.

Mais, cette centrale électrique n’arrive plus à desservir convenablement toute la ville de Kindu et celle de Kalima, étant donné qu’à l’époque la puissance installée  était de 5 mégawatt, aujourd’hui, il est de 1 mégawatt à cause du desséchement que connaît le bassin d’eau…

Le Vice-gouverneur du Maniema, Me Jérôme Bikenge a saisi cette occasion pour lancer un appel pathétique au gouvernement central qui à son temps avait promis de doter le Maniema d’un autre barrage à 34 km en amont du fleuve.

About the author

1 Comment

  1. Mulangwa Mangoma

    Bonjour, ceci est un commentaire.
    Pour supprimer un commentaire, connectez-vous et affichez les commentaires de cet article. Vous pourrez alors les modifier ou les supprimer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

Derniers Articles
Retrouvez-nous aussi sur Facebook
Facebook By Weblizar Powered By Weblizar
Logo Sakima
    NEWSLETTER
    Visites totales depuis le début:
    un compteur pour votre site