Comme un seul homme, la population de la Province du Maniema se range derrière le Chef de l’Etat et dit non à la violence

No Comment 1297 Views

Ce matin du samedi 24 janvier 2015, les artères principales de la Ville de Kindu étaient noires de monde. En effet, c’est par plusieurs milliers que les habitants de la Ville de Kindu et de ses environs ont répondu présents à l’appel des autorités provinciales du Maniema de manifester leur soutien au Président de la République et aux institutions de la RDC par la participation à une marche pacifique organisée par le Gouvernement Provincial du Maniema. Hommes, femmes, enfants, jeunes et vieux, ils étaient venus de tous les quartiers et commune de la Ville, banderoles et calicots à la main, chantant et scandant des slogans pour la cohésion nationale et la stabilité des institutions nationales et provinciales

Ces personnes, hommes, femmes, jeunes et vieux, représentaient toutes les couches de la population du Maniema : autorités politiques et administratives, cadres et agents des services publics étatiques et para-étatiques, membres des associations de la société civiles et des forces vives, membres des partis politiques, membres de la Fédération des Entreprises du Congo, membres des confessions religieuses, étudiants des différentes institutions d’enseignement supérieur et universitaires présents à Kindu, etc. La marche de soutien, autorisée par la Mairie de la Ville, a bénéficié de l’encadrement harmonieux de la Police Nationale Congolaise qui a accompagné les manifestations jusqu’à la destination finale. Aucun débordement n’a observé malgré la multitude des manifestants.

Pour revenir à la dite marche : 8 heures du matin, l’esplanade de la Cathédrale Notre Dame de la Paix étaient inondée par les habitants, sans distinction d’âge, de sexe ni de classe sociale, et qui arrivaient individuellement en groupes. 9 heures du matin : les éléments de la Police Nationale Congolaise jouent très bien leur rôle d’encadrement des manifestants. La fanfare de l’Eglise Kimbanguiste de Kindu agrémente, quant à elle, l’événement. La foule est de plus en plus nombreuse, estimée à des milliers. On peut observer l’enthousiasme et l’excitation sur les visages. Petit bémol, une pluie fine se met au rendez-vous. Cependant, la foule ne broche pas : elle est déterminée à braver la pluie pour faire entendre sa voix. 10 heures passées, l’Autorité Provinciale, Son Excellence Jérôme BIKENGE MUSIMBI, Vice-gouverneur et Gouverneur de Province à l’intérim (le Gouverneur titulaire étant en mission) arrive et la marche peut commencer.

DSC03497La foule suit l’itinéraire suivant (pour ceux qui connaissent la Ville de Kindu) : Cathédrale Notre Dame de la Paix – Station COHYDRO – Palais de Justice – INSS – ancien campus de l’Université de Kindu – Mairie de la Ville, enfin Tribune centrale de Kindu qui était le point de chute de cette manifestation. Au fur et à mesure que la manifestation avance – toujours sous l’encadrement des éléments de la PNC et l’agrémentation de la fanfare Kimbanguiste – d’autres groupes se joignent aux rangs, ignorant complètement la pluie.

Vers 11 heures, les manifestants arrivent à la Tribune centrale où un cadre d’accueil était préparé. Le Protocole d’Etat annonce qu’il y aura trois moments importants : deux représentants (ndlr : un au nom des jeunes et un au nom des mamans) vont se succéder pour livrer leurs messages ; la prière par les responsables des confessions religieuses présents et, enfin, le mot de circonstance de l’Autorité Province.

Dans leurs messages, les représentants des jeunes et des femmes ont parlé de la paix qui doit être sauvegardée à tout prix et sans laquelle aucun effort de développement ne se concrétisera. Ils ont ainsi lancé un appel à tous les jeunes de s’abstenir de la violence et de barrer la route aux politiciens manipulateurs qui cherchent à déstabiliser les institutions du pays pour leurs intérêts égoïstes. Ils ont remercié le Chef de l’Etat et Président de la République, Son Excellence Joseph KABILA KABANGE pour ses actions au Maniema, particulièrement pour la métamorphose de la Ville de Kindu (ndlr : modernisation de la voirie de Kindu). Ils ont émis le vœu de voir les auteurs de vandalisme et de pillages à Kinshasa subir la rigueur de la loi afin que l’impunité ne s’érige pas en maître-mot chez les jeunes.

Avant de recommander la manifestation entre les saintes mains de Dieu et de prier pour notre pays, les responsables des Confessions religieuses ont repris dans leur discours les messages de leurs prédécesseurs en fustigeant la manipulation et en appelant la population à la vigilance.

En dernier lieu, le Vice-gouverneur et représentant personnel du Gouverneur de Province a expliqué dans son mot que cette marche était organisée pour donner l’occasion aux enfants du Maniema de soutenir ouvertement le Président de la République, les institutions nationales et provinciales. C’est pour cette raison qu’elle a été placée sous le thème : « la Province du Maniema est pour la stabilité des institutions, la cohésion nationale la reconstruction de la RDC. Au nom du Gouverneur de Province TUTU SALUMU Pascal, il a remercié les filles et les fils du Maniema d’avoir répondu très massivement à l’appel du Gouvernement, ce qui dénote une cohésion entre la population et les institutions politiques, avant de leur dédier cette journée.

En communion avec sa population, le Gouverneur de Province à l’intérim a appelé à la vigilance face aux comploteurs contre la République et aux pêcheurs en eau trouble. Il a demandé de préserver la paix et de ne jamais céder à la tentation de pillage comme cela a été le cas récemment ailleurs dans notre pays. Ceci lui a permis de faire un rapide détour les événements malheureux de notre pays qui avait connu des pillages en 1991 et 1993 avec de graves conséquences sur tous les plans.

L’Autorité Provinciale a aussi émis le vœu que les auteurs desdits pillages de Kinshasa soient déférés devant la justice avant d’affirmer que le Gouvernement Provincial du Maniema ne tolèrera pas un seul instant que la quiétude de la population soit troublée par quiconque.

Il a terminé son propos en remerciant, une fois de plus au nom du Gouverneur de Province TUTU SALUMU Pascal, toutes enfants du Maniema pour leur mobilisation impressionnante. Papy N’sanda

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

Derniers Articles
Retrouvez-nous aussi sur Facebook
Facebook By Weblizar Powered By Weblizar
Logo Sakima
    NEWSLETTER
    Visites totales depuis le début:
    un compteur pour votre site